Bonjour tout le monde, aujourd'hui c'est pantone.

Pour imiter les médicaments de la trousse d'infirmière ès doudous de Mathilde (voir billet d'hier), j'avais pensé aux M&M's. Dans ma toute petite épicerie j'ai demandé des M&M's mais il n'y en avait plus. J'ai demandé s'il n'y avait pas des petits bonbons imitant des comprimés et on m'a répondu "si : on a des smarties".

Quel bonheur ! Les couleurs pastel sont ravissantes et leur forme imite à la perfection les comprimés de mon pharmacien (franchement entre un comprimé de Maxilase et un smartie orange, on hésite de même que pour le spasfon et le smartie rose. J'aurais pu faire un parallèle entre le smartie bleu et le vi*gra mais j'ai pas osé. Là je vais crouler sous le spam, lol jaune comme le smartie éponyme). J'ai découvert en outre qu'ils n'utilisent plus de colorants chimiques, youpie (non, le jus de betterave ça ne tache pas, ça colore, Madame, nuance !)

Voici en image mon occupation de ce matin. Le papa de MaPüce était hilare devant la photo. Gné ?

tri

J'ai donc trié les smarties par couleur, à la cuiller siouplé, pour plus d'hygiène et pour éviter de me retrouver avec des taches plein les doigts à la fin de la tâche. (Notez l'usage subtil de la polysémie dans mon propos, héhéhé).

Maintenant il faut que je dégotte des contenants transparents en nombre suffisant pour la palette smartiesque.
Groumpf.

A ce soir tard pour de nouvelles aventures et la suite de la saga bobobloguesque.

PS: merci infiniment à vous qui êtes fidèles à ce blog alors que je ne réponds quasiment ja