Continuons dans la feutrine... Après les pâtes, les oeufs, la saucisse et les essais réussis de poireaux, d'autres petits légumes ont vu le jour pour la dînette de MaPüce (rappelons qu'elle n'a pas encore sa mini-cuisine et que je prépare dans un semi-secret des aliments en feutrine divers mais pas avariés qui lui serviront à préparer de quoi nourrir virtuellement à la fois ses poupées et nos dialogues).

legumes_feutrine

Dans le désordre : des champignons et des carottes inspirés par divers tutos et quelques belles photos sur flickr mais aussi des poireaux et des asperges faits maison.

* les poireaux : pas de mystères, j'ai déjà fait le tuto ici.

carottes_feutrine_2* les carottes : j'ai été très inspirée par le tuto de L'Atelier des Farfadets mais j'ai modifié quelques paramètres. Par exemple mes triangles ont pour dimension 8 cm à la base sur 10 cm de hauteur. Ne me demandez pas pourquoi, c'est ainsi, j'ai improvisé.

Concernant les fanes je les voulais bicolores et j'ai hésité entre deux méthodes : la méthode à franges décrite sur le tuto sus-cité et une méthode consistant à coudre à la machine une tige au bout de laquelle on frange finement le tissu.
La méthode sans tige est la plus simple à mettre en oeuvre pour un résultat satisfaisant, c'est celle-là que je réutiliserais.

Dernier détail : les marques irrégulières sur la carotte qui figurent les tubercules et sortie des radicelles et qui font tout le charme de la carotte sont réalisées en piquant de part en part de manière irrégulière avec du fil un peu plus foncé, à l'intuition jusqu'à ce que le résultat soit satisfaisant.

champignons_feutrine_1* les champignons : ils ont été réalisés simplement à partir d'une photo entrevue d'abord sur flickr puis chez FeltCafe, ici précisément. Ils sont semble-t-il tirés d'un bouquin japonais (c'est les JCA's qui vont être contentes, hin hin) sur la confection d'aliments en feutrine. Le making-of semblant facile (voir ici tout à fait en bas de page) j'ai adopté et adapté la méthode.

Il faut pour le chapeau :
un premier cercle de feutrine marron foncé car ce sont des shiitaké, Madame ! (diamètre 8 cm), un cercle de feutrine écru voire blanc (diamètre 4 cm) et le même cercle de 4 cm en carton fin (boite de céréales découpée par exemple). Passer un fil sur le pourtour du grand cercle, resserrer, bourrer avec de la ouate (de toutes les matières...) et fermer avec le petit cercle de carton recouvert du petit cercle de feutrine claire. Coudre le chapeau. Puis faire le pied.

J'ai testé deux méthodes pour le pied : celle recommandée sur le bouquin qui donne un pied plat (sans jeu de mots, hein, sur la gauche de la photo) et une autre qui m'a permi d'obtenir un joli cylindre sur la base des saucisses ou des carottes (voir ici).

Sans conteste, le pied rond fait plus naturel mais je veillerais à le faire encore plus galbé à la base, un peu comme un bolet. Et après, je dépose un brevet à l'INPI pour le shiitake-bolet.


Tuto

* les asperges : ça se corse. Rien de ce que j'ai pu voir en photo sur le net ne me plaisait, un peu comme pour les poireaux. Loin de me décourager, me suis lancée dans des tests. Premier test, à gauche en bas, ça ressemble  un peu mais ça fait trop "plumeau" au bout. A refaire. Deuxième essai, à droite en haut, ça y ressemble... on y croit.
asperges_feutrine_2
Il faut : un rectangle de 10 cm de haut sur 7 cm de large de feutrine vert foncé, une aiguille, du fil vert et des ciseaux. Super dur.

Ensuite, il faut effiler le haut de l'asperge en faisant des pointes comme illustré et couper également dans le corps de l'asperge (vert clair sur l'illustration). Une fois qu'on a charcuté la feutrine on peut en faire un boudin, roulé du côté le plus petit d'abord pour aboutir au côté le plus long et coudre le tout sur le côté à la manière du poireau. Mettre en forme en piquant ça et là au niveau de la pointe pour éviter l'effet plumeau.


tuto_asperges


Morale du jour
: en regardant bien les photos, tous les légumes vont par paire. Un raté et un moins raté. C'est psychanalytiquement inquiétant.

Bonne nuit !